Le développement du Psycha’quiz | CATTP Montélimar – Etablissements Sainte-Marie Ardèche-Drôme

En 2018, Annouk Quilichini et Brice Hermite, soignants au CATTP de réhabilitation psychosociale de Montélimar, établissement de Sainte-Marie Ardèche-Drôme géré par l’AHSM, ont créé avec l’équipe de la structure et les patients du CATTP un jeu de questions / réponses pour permettre aux publics qu’ils accueillent d’être acteurs de leur santé. Pourquoi ? Ce jeu est né d’un constat : dans le CATTP, les patients sont en grande demande de parler de leur hospitalisation, de leurs traitements, des difficultés qu’ils rencontrent, des diagnostics, mais avaient envie d’aborder leurs difficultés d’une manière autre que l’entretien en face à face avec des acteurs de soins. C’est la phrase d’un des patients qui va lancer le projet : « L’apprendre dans un livre et le vivre, ce ne sera jamais la même chose ». Annouk et Brice réfléchissent alors à un outil thérapeutique ludique et collaboratif qui pourrait à la fois encourager le pouvoir d’agir (empowerment), favoriser le rétablissement et permettre au patient de mieux vivre avec sa maladie : Psycha’Quiz est né. Cela fait désormais deux ans que l’équipe du CATTP l’utilise pour animer des groupes de parole, avec des retours très positifs. Fort de leur expérience, Annouk et Brice sont persuadés que cet outil de médiation pourrait servir à d’autres que le CATTP notamment comme support lors d’ateliers d’éducation thérapeutique.

La salle de Musicothérapie | CHSM Le Puy-en-Velay – Etablissements Sainte-Marie Haute-Loire

Depuis environ trois ans, le centre hospitalier Sainte-Marie du Puy-en-Velay, sous l’impulsion de Thibault Duchamp, travaille à la création d’une unité de musicothérapie. « Je suis arrivé au sein de l’établissement en tant qu’infirmier. J’étais musicien avant et j’ai effectué mon mémoire infirmier sur la prise en charge d’Alzheimer avec la musicothérapie », explique Thibault Duchamp, musicothérapeute, dans un article de l’Eveil. Si le centre hospitalier Sainte-Marie a pu aménager une grande partie de la salle de musicothérapie grâce au matériel dont il disposait, il lui faut se procurer des instruments de musique afin de proposer des activités variées à ses patients. Pour mener à bien son projet, l’hôpital Sainte-Marie Le Puy-en-Velay a mis en place un financement participatif. « Les fonds récoltés vont lui permettre d’acquérir des instruments ainsi que du matériel MAO (musique assistée par ordinateur) », précise Thibault Duchamp.